DSpace
 

Depot institutionnel de l'Universite Kasdi Merbah Ouargla UKMO >
1. Mémoires de Magister >
6. Faculté des Lettres et des Langues >
Département de Français >

Veuillez utiliser cette adresse pour citer ce document : http://dspace.univ-ouargla.dz/jspui/handle/123456789/351

Titre: Vers une didactisation du textejournalistique : la caricature en question(s) ?
Auteur(s): Moussa, Ali
Mots-clés: Didactisation
Texte journalistique
Caricature
Image
Communication
Interprétations
Sémiologie/sémiotique
Date de publication: 30-mai-2013
Collection/Numéro: 11/2006;
Résumé: De nos jours, affirmer que le choix « du texte journalistique: la caricature en question(s)?» doit fixer le seul objectif de prise de conscience de la nécessité de sa didactisation est insuffisante. C’est pourquoi, l’école doit apprendre à l’apprenant à développer une pensée critique par rapport aux images qui l’entourent. Il s’agit davantage de proposer des situations qui posent l’image en objet d’analyse. L’initiation à la lecture de l’image se veut un phénomène inter et transdisciplinaires et l’initiation à la lecture des images médiatiques est indispensable pour un citoyen critique. Le développement de la production d’images est très important dans le processus de la recherche en didactique des langues. L’essor de celle-ci en ferait désormais le vecteur de communication dominant notamment au détriment de l’écrit. A ce titre, notre mémoire constitue plus un travail de vulgarisation et de synthèse qui est intitulé «Vers une didactisation du texte journalistique: la caricature en question(s)?», et ce, afin de poser un regard neuf sur le domaine des messages médiatisés et d’entreprendre de les analyser. De ce fait, nous mettons en avant la nécessité à l’image médiatique et surtout le texte journalistique «la caricature en question(s)?» comme un objet composite, véritable lieu d’interaction entre le mode iconique et linguistique. De cette optique déroule, une volonté pédagogique de didactiser les images, autrement dit les rendre analysable selon le seul usage pédagogique qui préside à la conception d’un modèle notamment en partant de l’idée qu’actuellement, l’enseignement de la langue s’ouvre sur les nouvelles technologies de l’information et à la communication face à la mondialisation et à la globalisation. Celle-ci ne laissera encore aujourd’hui bien peu la place à l’image médiatique. A ce titre les supports médiatiques, dans leur grande variété (photos, dessins, caricatures..,) constituent un sérieux médium dans le domaine prisé de la communication de masse. Egalement, la perspective culturelle pose la fondamentale question de la réception de l’image sous sa forme caricaturale comme un outil spécifique de communication et support de représentation de la réalité stéréotypée. La typologie des illustrations de presse, comme analyse des différentes fonctions assignées à l’image (caricature), proposent de quelques activités pédagogiques autour de sa lecture et de ses codes, n’est pas simple, car son auteur met en action de nombreux procédés techniques et littéraires. C’est en ce sens des plus particuliers qu’intervient opportunément la sémiologie au service de l’enseignement d’une langue étrangère- le français.
URI/URL: http://hdl.handle.net/123456789/351
ISSN: H6
Collection(s) :Département de Français

Fichier(s) constituant ce document :

Fichier Description TailleFormat
Ali_Moussa.pdf7,61 MBAdobe PDFVoir/Ouvrir
View Statistics

Tous les documents dans DSpace sont protégés par copyright, avec tous droits réservés.

 

Valid XHTML 1.0! Ce site utilise l'application DSpace, Version 1.4.1 - Commentaires