DSpace
 

Depot institutionnel de l'Universite Kasdi Merbah Ouargla UKMO >
1. Mémoires de Magister >
5. Faculté des Sciences de la Nature et de la Vie >
Département des Sciences Agronomiques >

Veuillez utiliser cette adresse pour citer ce document : http://dspace.univ-ouargla.dz/jspui/handle/123456789/409

Titre: Etude ostéo-biométrique de dromadaire : cas de la population Sahraoui
Auteur(s): BABELHADJ, Baaissa
Mots-clés: Ostéometrie
biométrie
métacarpe
métatarse
dromadaire
population Sahraoui
Camelus dromedarius
Date de publication: 30-mai-2013
Collection/Numéro: 12/2012;
Résumé: Cette étude a été réalisée sur un échantillon de 60 dromadaires du sud algérien de la population Sahraoui. Les animaux (30 mâles et 30 femelles ) sont des adultes de plus de 6 ans destinés à la boucherie. Préalablement à leur abattage (à l’abattoir de Ouargla) des prises de mensurations de leur vivant ont été réalisées (3 paramètres), le poids de carcasse a ensuite été récupère à l’abattoir. Les os canons (métapodes) ont été prélèves (un métacarpe et un métatarse gauche de chaque animal) et ont été pesés et mesurés après cuisson et séchage (16 variables par animal). Des indices de gracilité des os ont été calculés (6 indices par animal).La variabilité et les corrélations entre variables ont été analysées et permettent, dans le cadre de réalisation de référentiels pour l’archéozoologie, d’envisager de pouvoir appréhender certains paramètres de l’animal sur pied, à partir des mesures d’os. Des équations de régression linéaire ont été proposées afin d’estimer, notamment le poids vif de l’animal et sa hauteur au garrot, à partir des mensurations les mieux corrélées. A partir des sept paramètres linéaires de chacun des métapodes (un métacarpe d’un cote, un métatarse de l’autre) a été calculée ; elle permet d’envisager de sexer un os isolé. Le dimorphisme sexuel apparait au niveau du métapodes de façon nette : les mâles ont des os canon non seulement plus gros et plus trapus, mais aussi plus longs, ce qui est une différence notable par rapport à ce que l’on rencontre chez d’autres ruminants comme les bovins ou les moutons pour lesquels la grande longueur de l’os n’est pas un paramètre dimorphique.
URI/URL: http://hdl.handle.net/123456789/409
ISSN: H33
Collection(s) :Département des Sciences Agronomiques

Fichier(s) constituant ce document :

Fichier Description TailleFormat
BABELHADJ-BAAISSA.pdf3,98 MBAdobe PDFVoir/Ouvrir
View Statistics

Tous les documents dans DSpace sont protégés par copyright, avec tous droits réservés.

 

Valid XHTML 1.0! Ce site utilise l'application DSpace, Version 1.4.1 - Commentaires