DSpace
 

Depot institutionnel de l'Universite Kasdi Merbah Ouargla UKMO >
1. Mémoires de Magister >
1. Faculté des mathématiques et des sciences de la matière >
Département de de Mathématiques >

Veuillez utiliser cette adresse pour citer ce document : http://dspace.univ-ouargla.dz/jspui/handle/123456789/440

Titre: Contrubition à la mise en ouevre d’un modèle de Données spatiales à représentation multiple Applique aux données urbaines
Auteur(s): Lejdel, Brahim
Mots-clés: Bases de Données Géographiques à Représentation Multiple (BDGRM)
représentation pertinente
processus de généralisation automatique
point de vue
Date de publication: 19-jui-2013
Collection/Numéro: 2009/2010;
Résumé: Les Bases de Données Géographiques à Représentation Multiple (BDGRM) constituent une solution idéale pour la manipulation (au sens large) de l’information géographique. Leur principal objectif est de servir le plus efficacement possible l’utilisateur à différents niveaux d’usage ; du décideur ayant besoin d’une information précise et fidèle le plus possible à la réalité, au citoyen sollicitant une information d’orientation. Les différentes approches de mise en œuvre des BDGRM prennent en considération deux principaux paramètres de multiplicité ; niveau de détail et point de vue. Deux principales orientations sont alors apparues ; classe des approches orientée représentation multiple et classe des approches orientée généralisation. La première consiste à concevoir une BDGRM ; plusieurs représentations associées à un même phénomène, sont regroupées au sein d’une base unique. La seconde approche est basée sur la génération de ces représentations par déclenchement d’un processus de généralisation automatique (un ensemble d’algorithmes). Le coût et la complexité liés à la modélisation, la gestion et l’automatisation constituent les principaux inconvénients des deux approches précédemment citées. L’approche que nous proposons est caractérisée d’approche hybride car elle est basée d’une part, sur le stockage de représentations pertinentes dans la BDGRM (processus d’acquisition) et d’autre part sur le déclenchement du processus de généralisation pour générer des représentations intermédiaires sollicitées par différents utilisateurs. Le processus de dérivation est optimisé par l’introduction d’un module de pré-traitement de données selon des critères et des contraintes que nous nous sommes fixés à priori. Nous avons testé l’efficacité de l’approche proposée ainsi que la validité du modèle de données qui la supporte, à travers une expérimentation ; La navigation entre les différentes représentations est réalisée par l’algorithme de zoom intelligent. Les tests sont effectués dans un environnement SIG dédié aux traitements de l’information géographique. Nous avons choisi le SIG MapInfo.
URI/URL: http://hdl.handle.net/123456789/440
Collection(s) :Département de de Mathématiques

Fichier(s) constituant ce document :

Fichier Description TailleFormat
Brahim_Lejdel.pdf3,58 MBAdobe PDFVoir/Ouvrir
View Statistics

Tous les documents dans DSpace sont protégés par copyright, avec tous droits réservés.

 

Valid XHTML 1.0! Ce site utilise l'application DSpace, Version 1.4.1 - Commentaires