DSpace
 

Depot institutionnel de l'Universite Kasdi Merbah Ouargla UKMO >
1. Mémoires de Magister >
6. Faculté des Lettres et des Langues >
Département de Français >

Veuillez utiliser cette adresse pour citer ce document : http://dspace.univ-ouargla.dz/jspui/handle/123456789/470

Titre: Enjeux didactiques du manuel de français de 2AS Pour une contribution a l’evaluation des Contenus
Auteur(s): Gouaoua, Djelloul
Mots-clés: auxiliaires pédagogiques et didactiques
manuel de français
réforme du système éducatif
politique linguistique et apprentissage du FLE en Algérie
notion d'évaluation
enjeux didactiques du manuel de français
Date de publication: 20-jui-2013
Collection/Numéro: 2006 / 2007;
Résumé: L’enseignement/apprentissage des langues vivantes étrangères constitue aujourd’hui une priorité pour tous les systèmes éducatifs sans exception - l'immensité des moyens débloqués à l'investissement dans ce secteur le confirme amplement. Cet intérêt n'émane naturellement pas du néant, leur faculté de vecteur de progrès socio-économique ne peut être occultée; la réalité l'approuve. Toutefois, un choix de la langue à laquelle on doit le plus s'intéresser s'impose. Les critères de sélection peuvent être variés : historiques, culturels, religieux, politiques, économiques, géographiques… En Algérie, à titre d'exemple, personne ne peut nier que le français, et pour presque toutes les raisons citées, est la langue vivante étrangère la plus maîtrisée dans le pays, ce qui doit faire d'elle une proie à ne pas lâcher ; un tel atout, sachant bien l'exploiter, ne peut se révéler que forcément avantageux, et sa négligence peut avoir des conséquences désagréables. Ce qui doit, normalement, réussir ailleurs, ne l'est pas pour nous. Cela, en dépit de tous les facteurs de réussite, disant certaine, qui l'entourent. Cette situation problème ne peut pas être sans cause ; effectivement, tant que l'enseignement de la langue française demeurera l'otage de la politique actuelle qui le régit, effectuer des changements sur le contenu du manuel scolaire de français persistera sans effet attendu. De là, on restera privés de profits auxquels on a tellement besoin. Notre avenir en dépend. Faire des concessions qui ne doivent pas être fatales pour nos valeurs culturelles et humaines et à des fins purement pragmatiques, peut constituer une solution pour ce problème dont la résolution est nécessaire au décollage du pays.
URI/URL: http://hdl.handle.net/123456789/470
ISSN: R
Collection(s) :Département de Français

Fichier(s) constituant ce document :

Fichier Description TailleFormat
Djelloul_GOUAOUA.pdf520,61 kBAdobe PDFVoir/Ouvrir
View Statistics

Tous les documents dans DSpace sont protégés par copyright, avec tous droits réservés.

 

Valid XHTML 1.0! Ce site utilise l'application DSpace, Version 1.4.1 - Commentaires