DSpace
 

Depot institutionnel de l'Universite Kasdi Merbah Ouargla UKMO >
1. Mémoires de Magister >
1. Faculté des mathématiques et des sciences de la matière >
Département de chimie >

Veuillez utiliser cette adresse pour citer ce document : http://dspace.univ-ouargla.dz/jspui/handle/123456789/541

Titre: Contribution à l' évaluation et au traitement dans la région de Ouargla Cas des composés phénoliques
Auteur(s): MESSROUK, Houria
Mots-clés: micropolluants organiques
les composés phénoliques
indice de phénol
les eaux usées industrielles
Date de publication: 27-jui-2013
Collection/Numéro: 2011 / 2012;
Résumé: Des composés toxiques se trouvent fréquemment dans les rejets des eaux usées (domestiques ou industrielles) avec des biodégradabilités très variables. Parmi ceux-ci, nous pouvons citer les phénols. Le phénol et ses dérivés sont considérés par l'Agence de Protection de l'Environnement comme d'importants polluants organiques. L'objectif de cette étude est l'évaluation de la charge polluante des eaux résiduaires de quelques sites industriels de la ville de Ouargla et de proposer un traitement convenable permettant son recyclage, réduisant ainsi les nuisances que subit l'environnement récepteur. Les échantillons des eaux sont collectés à partir de sept sites différents, un hôpital, trois stations de lavage, un abattoir et une usine de transformation du plastique. La caractérisation physico-chimique des eaux usées brutes a révélé que ces rejets sont chargés en matière organique en terme de DCO (153.6 à 36120 mg/l) en DBO (100 à 4700 mg/l) en MES (29 à 14702 mg/l) et une conductivité électrique (2.93 à 45.92 ms/cm) avec un pH (de 5 à 9). La norme Algérienne de rejet industriel est souvent dépassée pour la majorité des paramètres étudiés. Ces eaux usées présentent une charge organique élevée (rapport DBO 5 5 / DCO = 0.012 à 0.45 et MES/ DBO = 0.2625 à 73.51 DCO/ DBO = 2.2301 à 83.124), elle présente dans la plus part des cas une mauvaise biodégradabilité. La plus part des valeurs de l'indice de phénol trouvées pour les échantillons des eaux usées prélevées des sites étudiés dépassent la concentration maximale admissible "CMA" qui est 0.5 mg/l, elles varient de 0.63 à 5.889 mg/l. Les spectres UV et Ft-IR nous confirment bien que les eaux usées des sites étudiés contiennent des composés phénoliques. Par ailleurs, nous avons mis en place un dispositif permettant de réduire voir même d’éliminer les composés phénoliques, il s’agit d’une colonne de traitement composée d’un lit fixe bicouche de Charbon Activé Granulé (CAG) et du sable de dunes. Les résultats obtenus en termes de rétention des polluants phénoliques sont satisfaisants.
URI/URL: http://hdl.handle.net/123456789/541
ISSN: R
Collection(s) :Département de chimie

Fichier(s) constituant ce document :

Fichier Description TailleFormat
Houria_MESSROUK.pdf10,47 MBAdobe PDFVoir/Ouvrir
View Statistics

Tous les documents dans DSpace sont protégés par copyright, avec tous droits réservés.

 

Valid XHTML 1.0! Ce site utilise l'application DSpace, Version 1.4.1 - Commentaires