DSpace
 

Depot institutionnel de l'Universite Kasdi Merbah Ouargla UKMO >
1. Mémoires de Magister >
5. Faculté des Sciences de la Nature et de la Vie >
Département des Sciences Agronomiques >

Veuillez utiliser cette adresse pour citer ce document : http://dspace.univ-ouargla.dz/jspui/handle/123456789/616

Titre: Contribution à l’étude d’un système d’épuration à plantes Macrophytes pour les eaux usées de La Ville de Ouargla.
Auteur(s): SAGGAÏ, Mohamed Mounir
Mots-clés: Épuration
Phragmites communis Trinius
Eaux usées
Ville de Ouargla
Algérie.
Date de publication: 15-sep-2013
Collection/Numéro: 2004 / 2005;
Résumé: La ville de Ouargla rejette 16 600 m 3 /j d’eaux usées, sans traitement ; et cela à travers un système de canalisation vers l’exutoire de Oum Eraneb située au Nord-Est de la région. Les eaux usées, rejetées telles quelles dans la nature présentent un danger certain pour les hommes et agit défavorablement sur les écosystèmes naturels. Le traitement de ces derniers par plusieurs techniques présente non seulement de préserver les milieux naturels de tout problèmes mais présente aussi une réutilisation de ces derniers dans le secteur agricole et éventuellement industriel. L’épuration par procédées technologique et chimique est utilisée à travers le monde entier, cependant l’installation des stations de traitement est très coûteuses et demande un personnel qualifié et une haute technicité. Le traitement par voie biologique et en particulier par macrophytes, a fait l’objet de plusieurs expériences à travers le monde (Sénégal, Maroc, Italie, Espagne, ex URSS, Canada, États unis, etc.), et les résultats obtenus ont été concluant. La présente étude sur les eaux usées a porté sur l’épuration par macrophytes (Phragmites communis Trinius), et s’est axée sur la variation des paramètres physicochimiques biochimiques et biométriques, en fonction du temps de traitement. Le dispositif expérimental installé est constitué de huit bacs en série (1,5 m /bac) rempli d’une couche de gravier (h : 90 cm) et planté de Phragmite communis Trinius ; pour le traitement des eaux usées d’origine domestique pompées du collecteur de rejet « Bamenil ». Les résultats obtenu montrent que le traitement par Phragmites cmmunis Trinius améliore la qualité des eaux usées et les rendements obtenus sont de l’ordre de 96, 2% pour la MES, de 96 % pour la DCO et de 96,43% pour la DBO . Le pH et la CE marquent une légère augmentation par rapport aux valeurs initiales, mais restent non significatifs. La qualité de l’eau après traitement dans le dispositif est nettement supérieure à celle prélevé du canal en aval de la bande du roseau, avec des écarts de 17,29 % pour la MES, de 24,42 % pour la DCO et de 52,68 % pour la DBO 5 5 . Le comportement du roseau dans les conditions expérimentales est similaire à celui des sujets dans le collecteur. Les teneurs des éléments dans les organes varient en fonction du temps. Les oligoéléments (Zn, Cd, Ni, Fe, Pb), sont accumulés dans les racines, par contre la teneur en N est importante dans les tiges et feuilles. Les teneurs en K et en Ca dans le deux parties du végétal sont proches. 3
URI/URL: http://hdl.handle.net/123456789/616
ISSN: h112
Collection(s) :Département des Sciences Agronomiques

Fichier(s) constituant ce document :

Fichier Description TailleFormat
SAGGAI-Mohmed-Mounir.pdf2,49 MBAdobe PDFVoir/Ouvrir
View Statistics

Tous les documents dans DSpace sont protégés par copyright, avec tous droits réservés.

 

Valid XHTML 1.0! Ce site utilise l'application DSpace, Version 1.4.1 - Commentaires