DSpace
 

Depot institutionnel de l'Universite Kasdi Merbah Ouargla UKMO >
1. Mémoires de Magister >
5. Faculté des Sciences de la Nature et de la Vie >
Département des Sciences Agronomiques >

Veuillez utiliser cette adresse pour citer ce document : http://dspace.univ-ouargla.dz/jspui/handle/123456789/800

Titre: Caractérisation des sols alluviaux et de la nappe alluviale de l’oasis de Guerrara
Auteur(s): Khemgani, Mohamed Abdelmalek
Mots-clés: Sols alluviaux
nappe alluviale
oasis
agrosystème oasien
Oued Zegrir
Guerrara
Date de publication: 22-sep-2013
Collection/Numéro: 2010/2011;
Résumé: L’étude des sols d’Algérie constitue une préoccupation majeure des pédologues algériens. En effet, les grandes potentialités en terres agricoles qu’on dispose exigent une bonne connaissance de ce patrimoine en vue de le préserver et le mieux gérer. Dans les régions sahariennes, l’agrosystème oasien constitue l’un des paysages remarquables de gestion des terres et des eaux dans les zones arides, faisant partie du programme international Globally Important Agricultural Heritage Systems de l’FAO. Dans ces agrosystèmes oasiens, les sols alluviaux constituent l’essentiel des sols potentiellement agricoles. Ces sols sont gérés d’une façon ingénieuse par les populations locale, ce qui a permis la préservation de l’agrosystème oasien. L’oasis de Guerrara est plantée dans les alluvions de Oued Zegrir dont les crues occasionnelles permettent l’apport et la formation de sols alluviaux. Ces sols sont accompagnés d’une nappe d’inféroflux ou (alluviale) ce qui a permis l’installation et l’existence d’un agrosystème oasien particulier. Les objectifs visés à travers ce travail sont ; la caractérisation des sols ainsi que la caractérisation hydrochimique et piézométrique de la nappe alluviale de l’oasis de Guerrara. Pour ce, cinq profils ont été réalisés à l’intérieur de la palmeraie, et 72 piézomètres (puits) ont été étudiés et échantillonnés en deux compagnes (Décembre 2008 et Mars 2009). Les résultats des analyses physico-chimiques des sols nous ont permis de classer nos sols comme étant des fluvisols aridique calcarique, avec une texture fine ; limoneuse, limono-argileuse et limono-sableuse, non à faiblement salins et à pH basique, riches en calcaire total, généralement pauvres et parfois pourvu en matière organique, des CEC moyennes et présentant un faciès chimique calci-magnésien et chloruro-bicarbonaté. L’étude piézométrique de la nappe nous a permis de tracer sa carte piézométrique en deux compagnes (Décembre 2008 et Mars 2009). Par la suite nous avons pu déterminer le sens d’écoulement de cette nappe, qui a le même sens de circulation que celui de Oued Zegrir à l’intérieur de la palmeraie. L’étude qualitative de l’eau de la nappe alluviale et l’étude des échanges et des relations entre les paramètres étudiés (indice d’échanges de base) ont confirmé la qualité géochimique de cette eau comme étant une eau non saline à pH légèrement alcalin et avec un faciès chimique calcibicarbonaté.
URI/URL: http://hdl.handle.net/123456789/800
ISSN: R
Collection(s) :Département des Sciences Agronomiques

Fichier(s) constituant ce document :

Fichier Description TailleFormat
Khemgani_Mohamed_Abdelmalek.pdf2,17 MBAdobe PDFVoir/Ouvrir
View Statistics

Tous les documents dans DSpace sont protégés par copyright, avec tous droits réservés.

 

Valid XHTML 1.0! Ce site utilise l'application DSpace, Version 1.4.1 - Commentaires