DSpace
 

Depot institutionnel de l'Universite Kasdi Merbah Ouargla UKMO >
1. Mémoires de Magister >
3. Faculté des sciences appliquées >
Département de Génie des procédés >

Veuillez utiliser cette adresse pour citer ce document : http://dspace.univ-ouargla.dz/jspui/handle/123456789/811

Titre: PREVENTION ET LUTTE CONTRE LE PHENOMENE D'ENTARTRAGE DANS LES CONDUITES D'EAU DANS LA REGION DE OUARGLA – TOUGGOURT : ETUDE SUR SITE
Auteur(s): KORIBA, Bakhti
Mots-clés: Carbonate de calcium
aimants
ondes ultrasonores
ondes électromagnétiques
électrolyse
méthodes de détartrage
échangeur de chaleur
inhibiteur
conduites
réfrigérant atmosphérique
entartrage
Date de publication: 22-sep-2013
Collection/Numéro: 2007/2008;
Résumé: Parmi les plus grands problèmes dont souffre le Sud Algérien est le problème de précipitation des sels dans les canalisations de distribution de l'eau potable et dans les installations d'irrigation. Parmi les régions les plus touchées, on peut citer : Ouargla, Touggourt et El-Oued. Ces précipitations sont le résultat de plusieurs facteurs dont les plus importants sont: la dureté très élevée des eaux de ces régions; la température de l'eau qui dépasse 50 °C et le pH basique de l'eau. Pour empêcher cette précipitation, il y a plusieurs méthodes qui se départagent en méthodes chimiques et méthodes physiques. Dans cette étude, on a choisi deux types de méthodes : la première chimique et la deuxième physique; pour prouver laquelle des deux méthodes est la plus efficace contre le phénomène d'entartrage. En ce qui concerne la première méthode chimique, on a utilisé la technique d'injection d'inhibiteurs, on a utilisé l'hexamétaphosphate de sodium. Pour la seconde méthode, on a employé un appareil engendrant un champ magnétique appelé "Elan". D'après les résultats obtenus, on peut mentionner les observations suivantes : · Les deux méthodes ont donné des résultats positifs à empêcher la précipitation de tartre; · L'emploi de l'injection d'inhibiteur a une plus grande efficacité en comparaison avec l'emploi de la méthode du champ magnétique; · Dans l'utilisation de l'inhibiteur, il ne faut pas dépasser la dose tolérée pour sauvegarder l'eau potable; · L'usage du champ magnétique assure une eau beaucoup plus potable par rapport à l'emploi des inhibiteurs.
URI/URL: http://hdl.handle.net/123456789/811
ISSN: R
Collection(s) :Département de Génie des procédés

Fichier(s) constituant ce document :

Fichier Description TailleFormat
KORIBA_Bakhti.pdf1,52 MBAdobe PDFVoir/Ouvrir
View Statistics

Tous les documents dans DSpace sont protégés par copyright, avec tous droits réservés.

 

Valid XHTML 1.0! Ce site utilise l'application DSpace, Version 1.4.1 - Commentaires