DSpace
 

Kasdi Merbah University Ouargla Repository >
2. Thèses de Doctorat >
4. Faculté des Hydrocarbures, des Energies Renouvelables, des Sciences de la Terre et de l’Univers >
Département des Sciences de la terre et de l’Univers - Doctorat >

Please use this identifier to cite or link to this item: http://dspace.univ-ouargla.dz/jspui/handle/123456789/17190

Titre: Contribution à l’étude des indices de dégradation et de quelques Éléments traces dans les écosystèmes lacustres chotts et sebkhas du Bas Sahara Algérien
Auteur(s): Mr. Abdelaziz BELLAOUEUR
Messaoud HACINI
Mots-clés: Saumure
Modèle thermodynamique,
Eléments Traces,
Indice dedégradation
Ecosystème lacustre,
Chott,
Sebkha
Bas Sahara.
Issue Date: 8-Oct-2017
Collection/Numéro: 2017;
Résumé: Les saumures, dans les écosystèmes lacustres chotts et sebkhas du Bas Sahara Algérien, sont des solutions fortement concentrés en sels minéraux avec une salinité qui dépasse largement celle des eaux des mers (120 à 440g/l). Pour déterminer l’état de saturation de ces saumures vis-à-vis de principales espèces chimiques, on utilise le modèle thermodynamique PHREEQC v3. La première interprétation des données, permet de spécifier le faciès chimique principalement chloruré sodique. En effet, on utilise ce modèle thermodynamique pour calculer l’équilibre minéraux/solution sous différentes hypothèses. Le test de ces différentes hypothèses montre que chacune a ses limites dans la simulation des comportements thermodynamiques des saumures. L’analyse chimique a permis de mettre en relief le degré élevé de pollution de ces saumures par certains Eléments Traces (ET), notamment Sr, Cu, Zn et Ti. Les teneurs moyennes sont respectivement de l’ordre de 22,5 ; 2,9 ; 2,3 et 0,6 mg/l. Pour les sels solides, les teneurs moyennes sont de l’ordre de 31mg/l (de Sr), 1,8mg/l (de Cu) et 0,6mg/l (de Ti). Ces résultats sont approfondis par l’analyse d’images ponctuelles au MEB. Ce sont essentiellement les silicates, les sulfates et les oxydes qui constituent l’origine de ces ET, avec prédominance des minéraux évaporitiques et argileux. La pratique encore répandue du "tout à l'égout", maitre en évidence l’impact environnemental des rejets d’eaux usées sur ces écosystèmes lacustres. 0,01 à 6768mg/l charge en matière minérale exprimée en terme de nitrates a été enregistrée. En termes de phosphate, elle est de l’ordre de 0,2 à 9mg/l. La charge en matière organique exprimée en termes de DCO, DBO5 et MES, elle est respectivement de 82 à 340mg/l, de 28 à 123mg/l, et de 67 à 149mg/l. L’examen de ces résultats et les rapports (DCO/DBO5 >3) soulignent très bien les indices de dégradation des saumures et le caractère insatisfaisant de biodégradabilité des rejets d’eaux usées dans ces écosystèmes lacustres.
Description: République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université de Kasdi Merbah Ouargla Faculté des Hydrocarbures des Energies Renouvelables et des Sciences de la Terre et de l’Univers Département des Sciences de la Terre et de l’Univers Laboratoire de Géologie du Sahara
URI: http://dspace.univ-ouargla.dz/jspui/handle/123456789/17190
Appears in Collections:Département des Sciences de la terre et de l’Univers - Doctorat

Files in This Item:

File Description SizeFormat
Thèse doctorat Bellaoueur 2017.pdf4,33 MBAdobe PDFView/Open
View Statistics

Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

 

Valid XHTML 1.0! DSpace Software Copyright © 2002-2010  Duraspace - Feedback