Please use this identifier to cite or link to this item: http://dspace.univ-ouargla.dz/jspui/handle/123456789/12641
Title: OPTIMISATION DES CONDITIONS DE CROISSANCE D’UNE SOUCHE DE Lactococcus lactis ISOLEE A PARTIR DU LAIT CAPRIN COLLECTE LOCALEMENT
Authors: SIBOUKEUR Amina, SIBOUKEUR Amina
MOUME, MOUME
SAIS, SAIS
SIBOUKEUR, SIBOUKEUR
Keywords: Lait
chèvre
Lactococcus lactis
culture
optimisation
M17
Issue Date: 22-Nov-2016
Abstract: Optimisation des conditions de croissance d’une souche de Lactococcus lactis isolée à partir du lait caprin collecté localement Ce travail s’inscrit dans le cadre d’une étude portant sur l’optimisation des conditions de culture d’une souche bactériocinogène (Lactococcus lactis /type nisine ) isolée à partir des laits des espèces laitières adaptées aux zones arides et semi-arides « la chamelle et la chèvre». Dans ce contexte, la chèvre, représente un animal laitier très largement domestiqué par les ménages autochtones. Son lait fait partie intégrante des habitudes alimentaires du consommateur saharien. Très prisé, on lui attribue de nombreuses « allégations santé » parmi lesquelles l’activité antiinfectieuse. Cette partie de nos investigations se rapporte à la recherche des conditions optimales de culture de la souche bactériocinogène Lactococcus lactis isolée (gélose M17) à partir de lait caprin frais, collecté localement. Pour ce faire, nous avons ensemencé du bouillon M17 additionné de glucose à raison de 0,25%, 0,75%, 1,75% et du bouillon M17 additionné de fructose à raison de 0,5%,1%,2%. Une fermentation en bouillon M17 sans addition de glucose ou fructose nous a servi de témoin. L’incubation a été réalisé 30° C, pendant 18 et 24h. La croissance est appréciée par densimétrie et par l’évolution du pH durant les deux périodes d’incubation. Les résultats obtenus indiquent que la croissance de la souche, révélée par l’augmentation de la densité optique et par la diminution du pH, augmente au fur et à mesure que la concentration du glucose ou du fructose augmente ; la meilleure croissance ayant été enregistrée avec l’addition du fructose à 2% pour une durée d’incubation de 24 h où le pH atteint la valeur de 4.6 (versus 5.63 dans le cas du témoin) et la densité optique atteint la valeur de 2.45 (versus 1.21 pour le témoin).
Description: 19eme Journees Nationales de Microbiologie
URI: http://dspace.univ-ouargla.dz/jspui/handle/123456789/12641
Appears in Collections:5. Faculté des Sciences de la Nature et de la Vie

Files in This Item:
File Description SizeFormat 
siboukeur amina.pdf29,93 kBAdobe PDFView/Open


Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.