Please use this identifier to cite or link to this item: http://dspace.univ-ouargla.dz/jspui/handle/123456789/13369
Full metadata record
DC FieldValueLanguage
dc.contributor.authorSOUTTOU, Karim-
dc.contributor.authorSEKOUR, Makhlouf-
dc.contributor.authorGUEZOUL, Omar-
dc.contributor.authorABABSA, Labed-
dc.contributor.authorCHALABI, Salim-
dc.contributor.authorMANAA, Abdessalam-
dc.contributor.authorZAHED, Khaled-
dc.contributor.authorDOUMANDJI, Salaheddine-
dc.date.accessioned2017-01-29T08:47:52Z-
dc.date.available2017-01-29T08:47:52Z-
dc.date.issued2017-01-29-
dc.identifier.urihttp://dspace.univ-ouargla.dz/jspui/handle/123456789/13369-
dc.description2eme Seminaire International sur la Biodiversite Faunistique en Zones Semi arides Et Aridesen_US
dc.description.abstractLa présente étude a été réalisée dans le reboisement de Moudjebara (34° 38’ N.; 3° 19’ E.). Ce dernier est limité au Nord par les Monts de OuledNaïl, à l’Ouest par la route de Laghouat, à l’Est par les habitations de Moudjebara et au Sud par le Campus universitaire de Djelfa. Sa superficie globale est d’environ 13.000 ha. Ce reboisement se trouve à une altitude de 1.193 m. La densité de plantation est de 2000 plants/ha, avec une disposition classique en rangée. La hauteur des arbres est comprise entre 1,70 et 5,30 m. L’évaluation du taux de défoliation causé par les chenilles processionnaires sur le Pin d’Alep montre que le taux moyen le plus élevé est enregistré dans la station 1 et 4 avec des valeurs respectives de 70,8 % et 70,2 %. Cependant dans la station 3 nous avons enregistré un taux de 52,8 %. La station 2 vient en dernier avec 36,5 %. Les arbres dont le taux de défoliation est fort (75-100 %) représentent 70 % dans la station 1, 60 % dans la quatrième station, 36,7 % dans la troisième station et 23,3 % dans la 2ème station. Les arbres dont le taux de défoliation est moyen (50-75 %) totalisent 23,3 % dans la quatrième station, 20 % dans la deuxième et la troisième station et 13,3 % dans la première station. Cependant les arbres dont la défoliation est faible (25-50 %) représentent 16,7 % dans la troisième station, 10 % dans la deuxième station et 6,7 % dans la quatrième station. Quant aux arbres dont le taux de défoliation est faible (0-25 %) constituent 46,7 % dans la deuxième station, 26,7 % dans la troisième station, 16,7 % dans la première station et 10 % dans la quatrième station.en_US
dc.subjectDégâtsen_US
dc.subjectchenille processionnaire du Pinen_US
dc.subjectThaumetopea pityocampa reboisementen_US
dc.subjectMoudjebara (Djelfa)en_US
dc.titleEstimation de dégâts causés par la chenille processionnaire du Pin Thaumetopea pityocampa Denis et Schiffer Müller (Lepidoptera, Thametopoeidae) dans le reboisement de Moudjebara (Djelfa)en_US
dc.typeArticleen_US
Appears in Collections:5. Faculté des Sciences de la Nature et de la Vie

Files in This Item:
File Description SizeFormat 
souttou karim.pdf142,07 kBAdobe PDFView/Open


Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.