Please use this identifier to cite or link to this item: http://dspace.univ-ouargla.dz/jspui/handle/123456789/16253
Full metadata record
DC FieldValueLanguage
dc.contributor.authorNacer-eddine HAMMOUDA-
dc.contributor.authorNesrine Amina BENHADDAD-
dc.date.accessioned2017-
dc.date.available2017-
dc.date.issued2017-
dc.identifier.issn1112-3613-
dc.identifier.urihttp://dspace.univ-ouargla.dz/jspui/handle/123456789/16253-
dc.descriptionRevue El Bahithen_US
dc.description.abstractLe fait d’avoir travaillé ou d’avoir fait des études à l’étranger a-t-il un impact sur les revenus salariaux au retour dans le pays d’origine ? Les migrants de retour le savent et c’est peut être l’un des principaux motifs qui entre dans la décision du retour au pays. Pour pouvoir répondre à cette question nous mobiliserons les données d’une enquête réalisée dans les trois pays du Maghreb (Algérie, Maroc et Tunisie) en 2005 dans le cadre du programme FEMISE. Cette base de données, exploitée sous l’angle du retour de travailleurs, salariés nous permet d’évaluer l’impact des savoirs sur les revenus salariaux. La modélisation que nous utiliserons s’inspire des modèles de Mincer sur les équations de gains des salariés migrants de retour comparé aux salariés non-migrants. Les résultats attestent que les salariés migrants de retour ont un avantage indéniable par rapport aux salariés non-migrants.en_US
dc.language.isofren_US
dc.relation.ispartofseriesNumber 17 2017 Foreign Sec;-
dc.subjectMigrants de Retouren_US
dc.subjectNon Migrantsen_US
dc.subjectDifférence Salarialeen_US
dc.subjectModèle de Minceren_US
dc.titleImpact de l’expérience Migratoire des Maghrébins sur leur Rémunération au Pays d’origine: Quelques Enseignements à partir d’une étude Micro-Économétriqueen_US
dc.typeArticleen_US
Appears in Collections:numéro 17 2017 foreign sec

Files in This Item:
File Description SizeFormat 
F1702.pdf443,69 kBAdobe PDFView/Open


Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.