Please use this identifier to cite or link to this item: http://dspace.univ-ouargla.dz/jspui/handle/123456789/1975
Title: Effet des fertilisants organiques sur quelques propriétés physico-chimiques des sols salés dans les régions arides (Cas de Ouargla)
Authors: ZIANE AMINA
Keywords: Fertilisation organique
Fumier de volailles
pH
CE
CR
CN
zones arides
Issue Date: 11-Dec-2013
Series/Report no.: 2011;
Abstract: Pour mettre en évidence les effets de la fertilisation organique par le fumier de volailles sur quelques propriétés du sol, une expérimentation a été conduite en plein champ dans la ferme babziz située dans la région d’Ouargla au Sud Est de l'Algérie. L'objectif était de déterminer l 'efficacité de la fertilisation organique par le fumier de volailles sur l’évolution de : CR, pH, CE, C/N. Pour ce faire, un essai a été installé suivant un dispositif en split plot comprenant deux parcelles principales correspondant à deux niveaux de salinité différents ( sol peu salé et sol salé ),et des parcelles secondaires correspondant aux quatre doses croissantes de fumier de volailles 20, 30, 40 et 50 t/ha, un traitement engrais minéral et un témoin sans aucun apport. Les différentes combinaisons ont fait l’objet d’un suivi évolutif des paramètres étudiés s’étalant sur une période de 5mois. Les résultats obtenus ont montré une amélioration significative de l’ensemble des propriétés étudiées pour les deux sol s suite à leur enrichissement par les différentes doses de fumier de volailles par rapport au traitement avec engrais minéral et le témoin aucun apport de fertilisant. Toutefois, les meilleurs résultats ont été enregistrés par le traitement T50 (50t/ha) D'après les résultats enregistrés sur les paramètres étudiés, nous avons noté au cours de l’essai :- Une diminution du pH de 8,42. 8 ,50 à 7 ,43 .7,93 respectivement pour le sol peu salé et salé .- Une diminution de la conductivité électrique de 2,1 .4, 30 à 1,85ds/m.3,14ds/m respectivement pour le sol peu salé et salé.- Une augmentation de la capacité de rétention en eau jusqu’à 21,35% et 22,95 respectivement pour le sol salé et peu salé.- Une bonne évolution de rapport C/N de10,02 et 11,20 pour le sol salé et peu salé à la fin de l'essai.L’ensemble des résultats obtenus montre l’intérêt de l’utilisation de la fertilisation organique pour l’amélioration de fertilité des sols des régions arides notamment ceux qui sont caractérisés par une forte salinité.
URI: http://hdl.handle.net/123456789/1975
Appears in Collections:Département des Sciences Agronomiques

Files in This Item:
File Description SizeFormat 
ing-ziane-amina.pdf3,28 MBAdobe PDFView/Open


Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.