Please use this identifier to cite or link to this item: http://dspace.univ-ouargla.dz/jspui/handle/123456789/2041
Full metadata record
DC FieldValueLanguage
dc.contributor.authorHAMMOUYA Abdelaziz ZENDAH Brahim-
dc.date.accessioned2013-12-11T16:03:57Z-
dc.date.available2013-12-11T16:03:57Z-
dc.date.issued2013-12-11-
dc.identifier.issnfe-
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/123456789/2041-
dc.description.abstractCe travail a pour but d’étudier l’effet combiné de quatre niveaux des doses de phosphores (80, 120, 160 et 200 U P2O5 /ha) avec deux types d’engrais foliaires l’Agriphos (F1) et le Leader start (F2) sur la dynamique du phosphore dans la relation sol-plante d’une culture de blé dur (var. Simeto) conduite dans les conditions sahariennes (cas de la région d’El-Goléa) avec trois types d’engrais phosphatées (NPKS, TSP et NP). La culture du blé a réagi favorablement par l’augmentation de la teneur en matière sèche sous l’action de l’engrais phosphaté (TSP) au stade deux nœuds avec un taux d’accroissement 12 %, NP au stade maturité avec une augmentation de 28 %, par contre les résultats des analyses statistiques faites sur la teneur en matière sèche au stade floraison montrent une différence non significative entre les différentes types d’engrais solides (TSP, NP et NPKs). Par ailleurs on observe un effet hautement significatif de l’engrais foliaire avec le TSP sur la teneur en matière sèche au stade deux nœuds avec un taux d’accroissement 1 % de F2 par rapport F1, la même influence est obtenue avec Phosphactyl avec un taux d’accroissement 21 % de F2 par rapport F1et NPKs au stade floraison avec un taux d’accroissement 4 % de F1 par rapport F2 respectivement. Les rendements ne sont pas influencés par les doses des engrais phosphatés et l’engrais foliaire sauf que F2 dans les parcelles traitées par le TSP exercent un effet hautement significatif avec une augmentation de 8,31 % par rapport F1. Les résultats concernant le P assimilable et a travers les trois stades de développement et dans les trois types d’engrais phosphatés le TSP ce qui données les meilleures teneurs en phosphore assimilable par un accroissement de 15,16 %, 17,27 % et 15,4 % respectivement au stade deux nœuds, floraison et maturité par rapport le Phosphactyl .Concernant les teneurs du sol en P total et a travers les trois types d’engrais phosphatés et au cours de cycle de développement on observe que le Phosphactyl est ce qu’il donné les valeurs le plus élevées avec une augmentation de 24,51 %, 27,08 % et 24,8 % respectivement au stade deux nœuds, floraison et maturité. Généralement la teneur du sol en calcaire total est non influencée pas par les différents traitementsen_US
dc.description.sponsorshipMme. BOUKHALFAen_US
dc.language.isofren_US
dc.relation.ispartofseries2008;-
dc.subjectFertilisationen_US
dc.subjectPhosphoreen_US
dc.subjectsol-planteen_US
dc.subjectblé duren_US
dc.subjectconditions sahariennesen_US
dc.subjectEl-Goléaen_US
dc.titlecontribution à l'étude de la dynamique du phosphore dans le système sol-plante d'une culture de blé dur (Triticum durum L.Var. SIMETO ) conduit en conditions sahariennes ( cas d’EL-Goléa)en_US
dc.typeThesisen_US
Appears in Collections:Département des Sciences de la Nature et de la Vie

Files in This Item:
File Description SizeFormat 
ing_azza_brahim.pdf4,17 MBAdobe PDFView/Open


Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.