Please use this identifier to cite or link to this item: http://dspace.univ-ouargla.dz/jspui/handle/123456789/2595
Title: Diversité entomofaunistique dans deux types de palmeraies à Ouargla
Authors: Omar GUEZOUL, Nouar HACINI, Labed ABABSA, Makhlouf SEKOUR et Karim SOUTTOU
Keywords: Entomofaune
pot Barber
Piège coloré
Filet fauchoir
I.T.A.S
I.T.D.A.S
Ouargla
Issue Date: 19-Dec-2013
Series/Report no.: 2013;
Abstract: 22 espèces d’arthropodes sont recensées au niveau de la palmeraie organisée de l’université KASDI Merbah d’Ouargla (l'ex. I.T.A.S.). Elles sont reparties en trois classes (Crustacae, Insecta et Arachnida). La classe des Insecta est la plus dominante avec un taux de 97,4 %. En fonction des ordres, ce sont les Hymenoptera qui dominent très nettement avec 68 %. Au sien de cet ordre, la famille des Formicidae contribue avec un grand nombre d’individus. La fourmi Monomorium sp est la mieux représentée dans cette famille (48,5 %). Au niveau de la palmeraie de l’ITDAS., 34 espèces sont inventoriées. Il en est de même la classe des Insecta dominent toujours avec un taux de 88,4 %. La technique des pièges colorés nous permet d’obtenir 32 espèces répartissent en 9 ordre et 17 familles. L’ordre Hymenoptera intervient avec un taux de 82 %, la famille de plus dominant est Formicidae, dont l’espèce la plus représentée et qui domine est Monomorium sp avec un taux de 35,4 % notée à l’I.T.A.S. Dans la plantation phoenicicole de l’I.T.D.A.S. 33 espèces sont capturées. L’ordre des Hymenoptera participent avec un taux de 70 %, la famille de plus dominant est Formicidae, dont l’espèce la plus représentée et qui domine est Monomorium sp avec un taux de 42,5 %. Grâce à la technique de filet fauchoir on a obtenu au niveau de la palmeraie de l’ex I.T.A.S. 10 espèces répartissent en 5 ordres et 11 familles. L’ordre des Lepidoptera intervienne le plus avec un taux de 65 %, dont l’espèce la plus figurée est Pieris sp. (55 %). A l’I.T.D.A.S. 12 espèces sont capturées. L'ordre le plus sollicité est celui des Coleoptera qui intervient avec un taux de 50 %, représentée notamment par Coccinella algerica (53,3 %).
Description: 2ème Workshop sur l’agriculture saharienne "Situation actuelle et contraintes" le 12 novembre 2013
URI: http://hdl.handle.net/123456789/2595
Appears in Collections:5. Faculté des Sciences de la Nature et de la Vie

Files in This Item:
File Description SizeFormat 
Omar_GUEZOUL.pdf31,64 kBAdobe PDFView/Open


Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.