Please use this identifier to cite or link to this item: https://dspace.univ-ouargla.dz/jspui/handle/123456789/26191
Full metadata record
DC FieldValueLanguage
dc.contributor.authorAbdelwahab, CHEDAD-
dc.date.accessioned2021-09-19T20:34:46Z-
dc.date.available2021-09-19T20:34:46Z-
dc.date.issued2021-04-28-
dc.identifier.urihttp://dspace.univ-ouargla.dz/jspui/handle/123456789/26191-
dc.descriptionFaculté des Sciences de la Nature et de la Vie Département des Sciences biologiquesen_US
dc.description.abstractDans la région de Ghardaïa, représentée par ses trois stations,la bande verte de Noumérate, la zone humide de Kef Doukhane et la palmeraie organisée d’El Hadjedj, 187 espèces appartenant à 22 ordres et 47 familles sont inventoriées entre novembre 2017 et octobre 2020. L’ordre dominant est celui des Passeriformes avec 16 familles et 80 espèces dont le moineau hybride se place en tête qui représente le 1/4 (25 %) de toutes les populations aviennes abritant les trois différents biotopes. Contrairement au Bruant du Sahara (Emberiza sahari) qui est très peu figuré dans les trois milieux échantillonnés. En effet, ce passereau est caractéristique des régions urbaines du désert du Sahara algérien notamment Ghardaïa. L'écologie de cette espèce a été étudiée en 2017-2019, des mesures biométriques morphologiques ont été effectuées sur des individus vivants en libertés pour chaque sexe. La phénologie et le succès de la reproduction ont été étudiés entre 2018 et 2019, durant la saison de reproduction (février ‒ septembre). Le comportement trophique a été étudié par des observations directes d'individus en quête de nourriture, par la suite 200 séquences acoustiques (cris et chants) ont été étudiées. Les résultats ont montré qu’à Ghardaïa l’aire de répartition est localisée principalement dans le Nord de la région où l'espèce préfère les tissus urbains anciens et traditionnels, ainsi ses densités étaient plus élevées que les tissus urbains modernes. Les femelles adultes pèsent plus que les mâles et sont légèrement plus grandes dont le plumage de leur sourcil à des motifs de zones claires et sombres différents de ceux des mâles. Les nids pesaient 82,0 ± 20,8 g. et comprenaient 72 % de matières végétales, 19 % de matières d'origine animale et 9 % de matière inerte. La coupe du nid construit en forme ovale, doublé et bourré de poils de palmier, fibres, plumes, laine de mouton, poils humains et de chèvre. Emberiza sahari nichent sous le toit de maisons, de cages d'escalier, de puits d'eau traditionnels et au niveau des trous de murs. La hauteur des nids est de 2,14 ± 0,8 m, le diamètre intérieur et extérieur mesurant respectivement 5,8 ± 0,56 cm et 34,8 ± 4 cm. La profondeur du nid était de 5,71 ± 0,39 cm et orientée souvent vers l'est. À Ghardaïa, la parade nuptiale et la formation de couples ont commencé à la mi-février. Les femelles peuvent élever jusqu'à trois couvées successives (mars-septembre), avec 31‒34 jours / couvée dont 14‒15 jours pour l'incubation des œufs. La taille de la couvée varie entre 2 et 3 œufs (2,48 ± 0,51 œufs / nid).Les œufs sont de couleur ivoire ‒ blanchâtre avec des taches brunes condensées au bout d'un œuf. L'œuf pesait en moyenne 1,97 ± 0,15 g et mesurait 1,87 ± 0,7 cm de long et 1,39 ± 0,05 cm de large. Le régime alimentaire du Bruant du Sahara comprenait des graines de graminées annuelles dominées par les espèces de Poaceae, notamment Cynodon dactylon, Polypogon monspeliensis et Phalaris paradoxa. Ils se nourrissent également sur les restes de nourriture (miettes de pain, graines…) et parfois d'insectes tels que Sarcophaga carnaria, Cadra sp., Messor sp.en_US
dc.language.isofren_US
dc.publisherUniversité Kasdi Merbah Ouarglaen_US
dc.subjectAvifauneen_US
dc.subjectstatuten_US
dc.subjectBruant du Sahara Emberiza saharien_US
dc.subjectreproductionen_US
dc.subjectZone humideen_US
dc.subjectGhardaïaen_US
dc.subjectAvifaunaen_US
dc.subjectstatusen_US
dc.subjectHouse bunting Emberiza Saharaen_US
dc.subjectreproductionen_US
dc.subjectwetlanden_US
dc.subjectGhardaïaen_US
dc.subjectالطيورen_US
dc.subjectالتصنيفen_US
dc.subjectالدرسة الصحراويةen_US
dc.subjectEmeriza saharien_US
dc.subjectالتكاثرen_US
dc.subjectالمنطقة الرطبةen_US
dc.subjectغردايةen_US
dc.titleBio-écologie des espèces aviennes dans quelques écosystèmes sahariens (Ghardaïa) : Cas du Bruant du Saharaen_US
dc.typeThesisen_US
Appears in Collections:Département des Scienes Biologiques - Doctorat

Files in This Item:
File Description SizeFormat 
CHEDAD-Abdelwahab.pdf36,56 MBAdobe PDFView/Open


Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.