Please use this identifier to cite or link to this item: http://dspace.univ-ouargla.dz/jspui/handle/123456789/3835
Full metadata record
DC FieldValueLanguage
dc.contributor.authorBELLATRACHE, Youcef-
dc.date.accessioned2013-12-29T16:02:43Z-
dc.date.available2013-12-29T16:02:43Z-
dc.date.issued2013-12-29-
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/123456789/3835-
dc.description.abstractCertains sols argileux soumis aux variations de la teneur en eau, peuvent augmenter ou diminuer de volume. Ces phénomènes cycliques de gonflement-retrait provoquent des contraintes parasites dans les structures, et au niveau des fondations. L’objectif général de ce travail est d’apporter une contribution à la compréhension et à la caractérisation du retrait-gonflement d’une formation géologique de la région d’Ain amenas. Le travail est présenté en quatre parties: La première partie concerne une étude bibliographique comprenant, en particulier, les méthodes d’identification des sols gonflants, leurs structures microscopiques, le rôle des différents paramètres sur le processus de retrait gonflement et les différentes techniques expérimentales de caractérisation des sols argileux. Cette étude bibliographique se termine par une présentation des différentes techniques de stabilisation de ce phénomène. La deuxième partie du présent travail a consisté à une identification physico-chimique de trois échantillons prélevés sur trois sites différents. Les résultats des essais nous ont renseigné sur la composition minéralogique des échantillons sélectionnés, ce qui nous permis de les identifier et de les classer de point de vue géotechnique. Suite à cette analyse physico-chimique, un seul échantillon a été retenu pour la suite de notre travail. Cet échantillon présente une plus grande sensibilité au gonflement. La troisième partie a fait l’objet d’une étude de gonflement réalisée à l’oedomètre par deux méthodes (gonflement libre et à volume constant) pour deux teneurs en eau initiales différentes. Enfin, en quatrième partie, une étude de stabilisation du gonflement a été menée en incorporant des dosages en chaux vive au sol étudié. Les proportions de chaux ajoutées sont de 0.5, 1, 2, et 3%. Cette étude a mis en évidence l’influence de la chaux sur les caractéristiques physiques et mécaniques du mélange qui s’est traduite par une diminution très appréciable du gonflement et par une amélioration de la résistance au cisaillement.en_US
dc.description.sponsorshipDr.TAKI Mohameden_US
dc.relation.ispartofseries2013;-
dc.subjectSols argileuxen_US
dc.subjectRetrait-
dc.subjectGonflement-
dc.subjectTeneur en eau-
dc.subjectStabilisation.-
dc.titleComportement des argiles naturelles et traitées d’Ain Amenas en fonction de la teneur en eauen_US
dc.typeThesisen_US
Appears in Collections:Département des Sciences de la terre et de l’Univers - Magister

Files in This Item:
File Description SizeFormat 
BELLATRACHE-Youcef.pdf5,18 MBAdobe PDFView/Open


Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.