Please use this identifier to cite or link to this item: http://dspace.univ-ouargla.dz/jspui/handle/123456789/4495
Title: Effet de la fertilisation phosphatée sur le comportement et la productivité d’une culture de blé dur (Triticum durm L. var SIMETO) Conduite en Conditions Sahariennes dans la région d’El Goléa (W de Ghardaïa)
Authors: ZEKKOUR Mebrouka
Keywords: Phosphore
fertilisation
blé dur
rendement grain
Sahara
Issue Date: 16-Jun-2014
Series/Report no.: 2007;
Abstract: Ce travail a pour but d’étudier l’effet combiné de deux types d’engrais foliaire (Leader Start et Agriphos) avec trois types d’engrais solides (Phosphactyl, triple super phosphate et NPKs) testés à quatre doses différentes (80, 120, 160 et 200 U P2O5/ha) sur le comportement et la productivité d’une culture de blé dur (variété Siméto) dans la région d’El Goléa. Les résultats montrent que l’effet de l’engrais phosphaté est positif sur les composantes déterminantes du rendement. Une variation significative du nombre d’épis/m2 est obtenue sous l’action de Phosphactyl avec un taux d’accroissement de la doseD4 par rapport à la dose D1 de 32%. Par contre l’engrais foliaire était sans effet. Le nombre de grains /épi a varié significativement sous l’action de Phosphactyl avec un taux d’accroissement de la dose D4 par rapport à la dose D3 de 68%. Par contre l’effet de l’engrais foliaire est statistiquement non significatif. Le poids de 1000 grains augmente à mesure qu’augmentent les doses de phosphore au niveau des trois types d’engrais solide TSP, Phosphactyl et NPKs, avec des taux de 13%(D4 par rapport à D2), 09% (D3 par rapport à D2) et 04% (D1 par rapport à D4) respectivement. La culture du blé a réagi favorablement par l’augmentation de la production de matière sèche sous l’action de l’engrais phosphaté de type (TSP) au stade deux nœuds avec un taux d’accroissement 12% et phosphactyl au stade maturité avec un taux de 28%, par contre les résultats des analyses statistiques faites sur la production de matière sèche au stade floraison montrent une différence non significative entre les différentes types d’engrais solides (TSP, phosphactyl et NPKs). Par ailleurs on observe un effet hautement significatif de l’engrais foliaire avec le TSP sur la production de la matière sèche au stade deux nœuds avec un taux d’accroissement1% de F2 par rapport F1, la même influence est obtenue avec Phosphactyl avec un taux d’accroissement 21 % de F2 par rapport F1et NPKs au stade floraison avec un taux d’accroissement 4%de F1 par rapport F2 respectivement. Le rendement grain varie de façon non significative sous l’action des trois types d’engrais solides (TSP, Phosphactyl et NPKs) par contre L’engrais foliaire a influencé positivement Le rendement grain dans le cas du TSP avec un taux d’accroissement de 9% de F2 par rapport F1. Pour les différents engrais phosphatés solides, les meilleures combinaisons sont obtenues au niveau du TSP avec F2D4 pour le nombre d’épis/m², et F1D3 pour le nombre de grains/épi ; pour le Phosphactyl les meilleures combinaisons sont présentées par F1D4 pour le poids de 1000 grains et F2D4 pour le rendement grains.
URI: http://hdl.handle.net/123456789/4495
ISSN: h
Appears in Collections:Département des Sciences Agronomiques

Files in This Item:
File Description SizeFormat 
ZEKKOUR_Mebrouka.pdf1,22 MBAdobe PDFView/Open


Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.