Please use this identifier to cite or link to this item: http://dspace.univ-ouargla.dz/jspui/handle/123456789/7404
Title: جــريمـة الإبــادة الجمـاعيــة : دوافعــها وأشكـــالها
Authors: سويسي محمد الصغير
Keywords: جــريمـة الإبــادة الجمـاعيــة
Issue Date: Jan-2012
Series/Report no.: numéro 06 2012 Dafatir;
Abstract: Cette étude à pour objet la définition du crime de génocide comme l’un des plus dangereux crime visant l’existence humaine, tout en évoquant les différents opinions des juristes «pella» ,« Glasser» , «Lombois» , «Wright» et d’autres qui ont essayé de définir chacun selon sa doctrine le crime international qui porte préjudice aux principes du droit international et agressions aux intérêts fondamentaux de la communauté internationale. Le juriste «Raphael Lemken» D’origine polonaise, fut le premier à utiliser l’expression «Génocide» qui veut dire l’anéantissement de l’espèce humaine, car déjà 1945 le peuple polonais a subit les atrocités de ce crime par les nazis allemands a travers les massacres d’environ sept millions de polonais celui-ci est inscrit parmi les grands crimes contre l’humanité, et approuvé par l’assemblée générale des nations unies le 09/12/1948. On a évoqué a travers cette étude modeste aux mobiles de ce crime, d’ordre religieux, social et politique, et que sont traduit par des fais historiques et contemporaines vécu en démontrant ses atrocité et ses répercutions a travers les massacres qui visent à anéantir l’espèce humaine en expliquant principalement l’élément matériel, Général et spécial ainsi que son élément légitime, moral et international qui le caractérise comme tel, tout en essayant de résumer ses répercutions très néfastes vis-à-vis de la continuité de la vie humaine.
Description: Dafatir Droit et politique
URI: http://dspace.univ-ouargla.dz/jspui/handle/123456789/7404
ISSN: 1112- 9808
Appears in Collections:numéro 06 2012 Dafatir

Files in This Item:
File Description SizeFormat 
D0613.pdf201,6 kBAdobe PDFView/Open


Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.