Please use this identifier to cite or link to this item: http://dspace.univ-ouargla.dz/jspui/handle/123456789/12457
Full metadata record
DC FieldValueLanguage
dc.contributor.authorSEKLAOUI, M’HAMED-
dc.contributor.authorBOUTALEB, ABDELHAK-
dc.contributor.authorBENALI, HANAFI-
dc.contributor.authorALLIGUI, FADILA-
dc.date.accessioned2016-11-17T14:46:50Z-
dc.date.available2016-11-17T14:46:50Z-
dc.date.issued2016-11-17-
dc.identifier.issnKR-
dc.identifier.urihttp://dspace.univ-ouargla.dz/jspui/handle/123456789/12457-
dc.description3ème Colloque International sur La Géologie du Sahara Ressources minérales, Énergétiques, hydrocarbures et eauxen_US
dc.description.abstractAprès presque une décennie d’arrêt de l’activité minière et la fermeture du complexe industriel d’Ismail aucun travail de remise en état n’a été réalisé. En effet, trois carrières abandonnées sont inondées par les eaux météoriques et souterraines, en plus, des quantités énormes de stérile laissés sans mesure de réhabilitation. Dans l’enceinte du complexe industriel, des quantités importantes de rejet de traitement sont entreposées à l’air libre, deux bassins de décantation contiennent des eaux polluées qui risquent d’être déversées et de polluer les sédiments des oueds environnants. L’emplacement de l’usine est occupé par plusieurs installations de traitement dégradés, des stupps riches en gouttelettes de mercure sont dispersés dans le sol de l’usine. Les résultats d’analyses géochimiques, l’application de l’indice de géo-accumulation et les analyses en composante principale ont montré que : Le complexe industriel d’Ismail est une zone extrêmement polluée, les zones englobant les carrières sont moyennement à fortement polluées. En s’éloignent de ces zones, le degré de contamination est nul, mis à part le mercure où dans quelque endroits les fortes concentrations sont reliées aux anomalies géochimiques naturelles. Les rejets de traitement sont différenciés en deux types, ceux issus de la calcination (fraction grossière) et ceux issus de la décantation - curage (fine) reliés à la base aux vapeurs de mercure dans les condenseurs, ce type est le plus contaminé. Dans les éléments trace métalliques (ETM) analysés enregistrent l’ordre d’abondance ou de contamination suivant : Hg > Sb > Pb > As > Zn.en_US
dc.description.sponsorshipRépublique Algérienne Démocratique et Populaire Université Kasdi Merbah-Ouargla Faculté des Hydrocarbures, Energies renouvelables et des Sciences de la Terre et de l’Univers Département des Sciences de la Terre et de l'Univers Laboratoire de Géologie du Saharaen_US
dc.relation.ispartofseries2016;-
dc.subjectPOLLUTIONen_US
dc.subjectMINIEREen_US
dc.subjectMERCURIELen_US
dc.subjectAZZABAen_US
dc.titleCARACTERISATION DE LA POLLUTION MINIERE DANS LE DISTRICT MERCURIEL DE AZZABAen_US
dc.typeArticleen_US
Appears in Collections:4. Faculté des Hydrocarbures, des Energies Renouvelables, des Sciences de la Terre et de l’Univers

Files in This Item:
File Description SizeFormat 
SEKLAOUI-M’HAMED.pdf4,17 MBAdobe PDFView/Open


Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.