Please use this identifier to cite or link to this item: http://dspace.univ-ouargla.dz/jspui/handle/123456789/348
Title: Etude des rongeurs de la région du Souf : Inventaire et caractéristiques biométriques
Authors: ALIA, Zeïd
OULD El HADJ Mohamed Didi
Keywords: Inventaire, rongeurs, piège, régurgitats, Tyto alba, Souf, morphométriques.
Issue Date: 30-May-2012
Series/Report no.: 2011/2012;
Abstract: L’étude de la composition et de la structure des populations de rongeurs de la région du Souf, par piégeage aléatoire à l’aide de différents types de pièges (BTS,tapettes et pièges collant), est réalisée dans les trois stations d’étude (Ghamra, Hassi Khalifa et Ourmess). Elle est complétée l’analyse des pelotes de rejections de Tyto alba. Un offert de piégeage de 671 nuits-pièges a permis de recenser 110 individus de rongeurs représentés par 10 espèces appartenant, à deux familles (Muridae et Dipodidae). Les Muridae sont représentés par la sous famille de Murinae (57,3%) avec 3 espèces et celles des Gerbillinae (41,8%) avec 6 espèces. Les espèces les plus piégées, demeurent Mus musculus (FC = 44,1%) et Gerbillus gerbillus (FC = 25%). Pour le régime alimentaire de l’Effraie, les Gerbillinae sont les plus représentés (82%), surtout avec Gerbillus gerbillus (FC = 44%) et Gerbillus campestris (FC = 13,3%). En comparant le piégeage et l'analyse des pelotes de rejection de ce rapace nocturne selon le nombre d’individus, il apparaît que les deux méthodes d'échantillonnage des rongeurs, sont complémentaires. Certaines espèces ne sont pas retrouvées par piégeage, toutefois, ils sont notés dans le régime alimentaire de T. alba.Psamommys obesus n'est pas capturé par la méthode directe, mais il se retrouve dans les pelotes de rejections de l'effraie. Inversement, Gerbillus henleyi est signalé par piégeage, mais il ne se retrouve pas dans le menu trophique de la chouette effraie. Chez les Murinae le nombre d’individus, est plus élevé dans le piégeage que dans l’analyse des pelotes de réjection. La plupart des effectifs de rongeurs retrouvés dans les pelotes et les piégés, appartiennent aux catégories d’âge sub-adultes et adultes. Ces classes d’âges chez les rongeurs, semblent plus actives. Ils sont plus exposés aux risques de captures par piégeage ou par les prédateurs. La classe d’âge sub-adulte, est très présente en termes d’individus de rongeurs retrouvés dans les régurgitats (66,7%) par rapport à ceux notés par piégeages (57,3%). D’après les valeurs de l’équitabilité, il est à noter une tendance vers l’équilibre entre les effectifs et le nombre d’espèces de rongeurs piégés (0,79 = E = 0,83) dans les trois stations d’étude au Souf, et de même pour ce qui est des pelotes de Tyto alba (E = 0,7).
URI: http://hdl.handle.net/123456789/348
ISSN: H3
Appears in Collections:Département des Sciences de la Nature et de la Vie - Magister

Files in This Item:
File Description SizeFormat 
ALIA_Zeid.pdf2,76 MBAdobe PDFView/Open


Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.